Economie d’énergie de la commune de 2008 à 2013. Un retard important pris par notre commune

Publié le par Lempdes Avenir

Nous avions pointé du doigt lors des 6 ans du mandat de Gérard Betenfeld et de son équipe, l’absence d’une véritable politique d’économie d’énergie et de développement durable.

Les gesticulations des élus de Lempdes Au cœur autour de l’élaboration de l’agenda 21 ne sauraient masquer les réalités.

Première réalité : Une explosion de la facture énergétique de la commune.

Electricité, gaz, fioul coutaient à la commune en 2008, 308 000 euros. En 2013, soit cinq ans plus tard, c’est 423 000 (chiffres extraits des documents budgétaires de la commune) soit une augmentation de 37.71% en 6 ans.

Pour expliquer cette explosion, ils ont, bien évidemment, évoqué l’augmentation du prix de l’énergie. La réalité est bien différente.

Dans cette même période 2008-2013 le coût de l’électricité augmentait de 26.4 %, le fioul de 14.9% et le gaz naturel de 24.2%. Ces chiffres émanent de l’Agence de Développement Urbain en Harmonie avec la maitrise de l’énergie ADUHME. Ils sont vérifiables et ne peuvent pas être contestés.

Deuxième réalité : Alors que le coût moyen de l’énergie dans nos collectivités est de 45 euros par habitant et par an, il est à Lempdes de 49 euros par an et par habitant. (Source aduhme)

Oui, à Lempdes notre commune a pris un retard important dans le domaine des économies d’énergie. L’actuelle municipalité a engagé une véritable politique d’économie d’énergie.

Dès cette année les combles de 7 bâtiments communaux vont être isolés. A la fin de l’année un véritable bilan énergétique du patrimoine bâti (les bâtiments communaux) et non bâti (éclairage public) de la commune sera réalisé. Jamais cela n’avait été fait pour notre commune.

Les économies d’énergie certains en ont parlé, votre actuelle municipalité agit.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article