Retour du Toinou

Publié le par Lempdes Avenir

 

Comme tous les ans, je suis allé au repas des anciens comme on dit, ce qui me permet de revoir les anciens copains, vu que je passe l’hiver à Lempdes chez les enfants. Entre parenthèses, très bon repas et belle organisation.

Cette année, tous mes vieux potes ne parlaient que d’un tract qui avait été distribué et qui les avait choqués, pourtant, dieu sait qui leur en faut.

Personnellement, je ne l’avais pas lu, mais depuis, oui, vu que l’on me l’a fait passer. C’est vrai qu’ils y vont fort  et je ne comprends pas cette agressivité gratuite. De mon temps, comme on dit, lorsque l’on avait des griefs contre quelqu’un, on se débrouillait pour  le rencontrer et on le lui disait en face, d’homme à homme, maintenant, les coups se font en douce, et comme m’a dit mon petit-fils,  mon pauvre pépé, va donc voir les réseaux sociaux.

 Pour moi, social veut dire entre aide, hé bé non mon pauvre Marcel, plus maintenant, on se sert de ça pour cracher son venin, on appelle ça aussi, blog. Où sont les valeurs pour lesquelles on  s’est battu,  égalité, fraternité, solidarité, tu as du le voir toi aussi, on les ressort au moment des élections, et après, vite on les cache car elles gênent. Le goût du pouvoir montre le véritable visage des gens, certains sont prêts à tout, oublié les vieilles amitiés, au tapis le respect.

J’ai lu que certaines personnes, suite à ce genre de harcèlement,  ne résistaient pas, mais que voit-on en haut de la pyramide de l’état, la même chose. Souvent les coups donnés avec les mots sont plus violents et laissent plus de traces que ceux donnés avec les poings, surtout lorsqu’ils sont donnés dans le dos, serait-ce les nouvelles marques du courage? Pour arriver, il est plus simple de salir ceux qui sont susceptibles de gêner plutôt que de prouver sa véritable valeur.

Comme disait ma pauvre mère, ils ont le mal dans le sang.

A la veille des fêtes de Noël, j’espère que les gens comprendront que  c’est dans la solidarité et le respect que l’on construit les choses biens, je sais je suis un éternel utopiste.

Le Toinou

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Lempdais indignés 13/12/2016 11:38

Copie du courrier déposé dans la boîte aux lettres de Lempdes en Marche,Maison des Associations:

Mesdames et Messieurs de Lempdes en Marche,
Les Lempdaises et les Lempdais ne vous félicitent pas pour votre brûlot intitulé " Lempdes nous rassemble" que vous avez déposé dans leurs boîtes aux lettres.
Les Lempdaises et les Lempdais veulent des responsables honnêtes, dignes et respectueux des opinions et des personnes et non des petits politicards à l'idéologie méchante et revancharde.
Votre papier n'est qu'un tissu de calomnies et de contre vérités qui a pris pour cible notre Maire et son équipe municipale qui, même si vous n'êtes pas d'accord avec leurs actions et leurs opinions, sont dignes de respect et non de votre attaque systématique et salissante.
Vous n'êtes d'autant moins crédibles dans votre opposition destructrice que vous vous proclamez haut et fort les champions du "Vivre ensemble" et de "la main sur le cœur"!
Mesdames et Messieurs de Lempdes en Marche, de tels écrits ne vous honorent pas.
Les Lempdaises et les Lempdais s'en souviendront!

Signé: Des Lempdais indignés

fournier 11/12/2016 13:09

Bravo, continuez à écrire des articles dans ce sens