A méditer et réfléchir

Publié le par Lempdes Avenir

Ainsi commence le fascisme. Il ne dit jamais son nom, il rampe, il flotte, quand il montre le bout de son nez,

on dit : C'est lui ? Vous croyez ? Il ne faut rien exagérer !

Et puis un jour on le prend dans la gueule et il est trop tard pour l'expulser.

Françoise Giroud

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article