Mise au point à propos des compteurs électriques communicants « Linky »

Publié le par Lempdes Avenir

Mise au point à propos des compteurs électriques communicants « Linky »

Le déploiement des compteurs Linky suscite de nombreuses interrogations et inquiétudes de la part des particuliers. Les craintes concernent des répercussions sur la santé, sur la compétence du Maire pour empêcher le déploiement de ces compteurs sur sa commune et sur la possibilité des particuliers de refuser l’implantation de ces compteurs chez soi. Tous les éléments sont objectifs et vérifiables.

1 - Les répercussions sur la santé :

L’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l’Alimentation et de l’Environnement (ANSES) a publié le 7 juin 2016  les résultats d’une étude qu’elle a menée et qui est consultable sur son site internet.

Les conclusions de cette étude sont les suivantes « très faible probabilité que l’exposition aux champs électromagnétiques émis aussi bien pour les compteurs que pour les autres courants porteurs en ligne puisse engendrer des effets sanitaires à court ou à long terme. »

2 - les compétences des Mairies :

Notre commune a transféré depuis déjà plusieurs années, à l’instar de toutes les communes du Puy de Dôme, la compétence ouvrage électrique des réseaux publics de distribution au Sieg (Syndicat Intercommunal d’Electricité et de Gaz).

 Toute délibération du Conseil Municipal interdisant l’implantation des nouveaux compteurs électriques serait rejetée pour cause d’incompétence.

3 - Conséquences  pour les usagers qui refuseraient le nouveau compteur chez eux :

Pour les usagers les contrats qu’ils possèdent avec leur fournisseur stipule qu’ils doivent permettre le libre accès d’ENEDIS (ex ERDF) au compteur.

Leur refuser l’installation peut donc entrainer une surfacturation due à la relève manuelle des compteurs voire même une résiliation du contrat en l’absence d’accord. L’usager se retrouverait alors sans accès au réseau car ENEDIS est le seul opérateur.

Je remercie notre Député André Chassaigne pour l’excellente synthèse qu’il nous a communiquée dans le bilan de son travail parlementaire 2017.

Publié dans actu pratique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article