Voeux de Mr Le Maire 2019- " Qu'on arrête d'attaquer les communes"

Publié le par Lempdes Avenir

Voeux de Mr Le Maire 2019-  " Qu'on arrête  d'attaquer les communes"

"Mon appel s’adresse à nos dirigeants nationaux et locaux : qu’on arrête d’attaquer les communes.

Depuis 10 ans maintenant on a commencé par leur couper les ailes en rognant sur leurs finances.

Pour Lempdes la dotation que verse l’Etat est passée de 1.6 millions d’euros à moins de 1 millions d’euros par an, soit plus de 600 000 euros en moins. Chaque année de recettes en moins , sur notre mandat, cela représentera 3 millions d’euros en moins de recettes. Pour vous donner une idée de cette saignée cela équivaut à deux fois le montant du projet du Bourgnon.

Depuis 10 ans, l’Etat n’a cessé de se désengager de nos territoires. Deux exemples : l’un concerne la police nationale où depuis 10 ans les effectifs du poste de police de Cournon baissent et cela au détriment de la sécurité de nos concitoyens.

Le deuxième exemple porte sur nos écoles. Cela fait 2 ans que le ministère de l’éducation refuse de créer des classes supplémentaires avec pour résultats des classes dont certaines sont à 28 élèves dans nos écoles. On sait que c’est à ce moment-là que commencent les inégalités scolaires.

Cela fait des années qu’on assomme les communes avec des normes de plus en plus contraignantes qui aboutissent notamment au fait que lorsque vous changez une cloison dans un bâtiment de la commune, vous êtes obligés de remettre l’électricité de tout le bâtiment aux normes avec les surcoûts que cela engendre.

Alors de grâce stop. Les communes sont une espèce en voie de disparition si cela continue.

J’ai regretté que notre président de la république ne soit pas venu au congrès des maires, ce qui interroge sur la considération qu’il porte aux communes et à leurs élus.

Si la loi ne change pas, les communes de moins de 5000 habitants ne seront pratiquement plus représentées au sein du conseil métropolitain. Ce n’est pas acceptable, d’autant que notre métropole et son président sont favorables au maintien du mode de représentation actuel,

Et pourtant.

Qui mieux que les communes crées ce lien social de proximité si cher à nos concitoyens. Les élus municipaux, qui pour la plupart sont bénévoles, se dépensent sans compter avec comme seule motivation le désir d’être utile à l’intérêt de général de leur commune. Ce sont des femmes et des hommes qui vivent dans nos communes, dans nos quartiers, que la plupart des gens connaissent ou reconnaissent, qui sont abordables, avec qui on peut échanger ; les adjoints et moi-même recevons très régulièrement des citoyens ; l’écoute est là, bien présente de la part des élus ;

Qui mieux que les communes peut faire vivre la démocratie locale de proximité.

Durant ce mandat que nous avons voulu celui de la concertation avec les citoyens, des dizaines de réunions de quartier dont beaucoup sur place près de chez vous se sont déroulées. Vos élus ne sont pas plus intelligents que vous et des solutions sont apparues lors de ces échanges, des modifications ont été apportées au cours de ces concertations, des erreurs ont été évitées grâce à la participation active. Ce lien étroit avec les élus, ces élus de proximité, il est unique, exceptionnel. Il est vital pour notre démocratie de le préserver. J’ajoute que les débats des conseils municipaux sont publics.

Qui mieux que les communes met en œuvre des actions en faveur du pouvoir d’achat de nos citoyens les plus modestes ? Les services municipaux pour lesquels depuis très longtemps nous appliquons des tarifs très bas pour les familles des tranches les plus basses notamment pour les garderies, la restauration scolaire.

 

Qui mieux que les communes met en œuvre des politiques de solidarité avec le travail quotidien des centres communaux d’action sociale.

Qui mieux que les communes peut permettre l’accès à la culture pour tous. Ici à Lempdes notamment un spectacle de qualité par mois est en accès libre. Cela s’appelle la scène du mercredi (la cam nous aide).

Qui mieux que les communes peut maintenir ce lien social si précieux à travers les aides qu’elles apportent aux associations. Lempdes est riche d’un exceptionnel tissu associatif : plus de 120 associations très diverses sont présentes sur la commune. Quand je parle d’aide elle n’est pas uniquement financière mais elle passe également par la mise à disposition gratuite des installations municipales de qualité et bien entretenues par les services communaux .Nous aidons également les Lempdais les plus modestes pour leurs frais d’inscription à ces associations Lempdaises par le ticket jeunes.

Alors l’appel que je lance est simple mais je le considère comme fondamental dans ces temps troublés où la violence est inquiétante pour notre république et il s’adresse à nos gouvernants. Arrêtez de tirer sur les communes, arrêtez de les vider de leur substance. Les citoyens vous le demandent : ils sont attachés à leur maire, leurs élus municipaux, et ce quelle que soit leur couleur politique. Le jour où les communes disparaitront complétement, notre république aura reculé, j’en suis convaincu.

C’est un point de vue que je défendrai en permanence et que je porterai également avec les 6 autres communes du groupe des non-inscrits au sein du conseil métropolitain."

Mr le Maire , Henri GISSELBRECHT

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

bilou 24/03/2019 11:29

Ça serait bien de faire un petit effort et de remettre les délibérations du conseil municipal car on est au mois d octobre 2018 personne s occupe du site de la mairie ?