Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Je me voyais déjà ….

Publié le par Action pour Lempdes

    Mais oui, les élections cantonales sont prévues en Mars 2011, les 20 et 27 exactement, et le Monsieur le conseiller sortant du canton de Pont-du-Château vient de nous faire part de ses permanences …  pour toute l’année ! Vendre la peau de l’ours…

    Et non content de se croire déjà réélu, il se voit même vice président …

    Monsieur Betenfeld est-il voyant et a-t-il déjà des assurances d'un président qui, comme lui, s'y voit déjà, à la tête du Conseil Général ?

    Mieux encore, non seulement il se croit déjà réélu, mais il envisage même de l’être dès le 1er tour,  puisque lors du conseil municipal de janvier il a répété plusieurs fois : « si il y a un 2ème tour … » … Quel orgueil ! S’il vous plait,  Monsieur Betenfeld, respectez les autres candidats et leurs électeurs.

    Attention Monsieur le Conseiller Général plus on monte plus la chute est rude ... Rappelez-vous, Saint Augustin a dit : « Le sûr et véritable chemin pour monter au ciel est l’humilité ». Il n’est pas certain que vous soyez sur le bon chemin pour y arriver.

Autres articles sur le sujet :

  Tout est bon pour Gérard Betenfeld notre maire pour plastronner sur une photo

Meli melo: Quand la politique devient un immense cirque

RETOUR AU BERCAIL

centre bourg

 

Publié dans actu Lempdes

Partager cet article

Repost0

Monsieur Betenfeld, vice-président du Conseil Général chargé de l’agriculture, aurait-il des pertes de mémoire ?

Publié le par Action pour Lempdes

  incinerateur[1]

   Depuis des années, Gérard Betenfeld crie haut et fort à qui veut l’entendre et surtout le croire, qu’il a perdu son poste de vice-président chargé de l’environnement, pour ses prises de position contre l’incinérateur. Il en oublie l'an 2002 Gérard Betenfeld et l'incinérateur .

   Mais en lot de consolation, son ami Jean-Yves Gouttebel l’a nommé vice-président chargé de l’agriculture, et maintenant le maire de Lempdes oublie complètement les méfaits de l’incinération sur les cultures avoisinantes. Il félicite les viticulteurs pour l’obtention de l’AOC ou les agriculteurs pour le label BIO, mais il ne leur dit pas qu’ils les perdront si l’incinérateur voit le jour. Il rencontre les agriculteurs mais ne leur parle pas des retombées désastreuses de l'implantation d'une telle usine dans un rayon de 30 km. Et si par malheur on lui pose une question sur  le sujet, il répond qu’il n’est plus en charge du dossier.

Toutefois, gardons l'espoir que les agriculteurs et viticulteurs de notre canton, quant à eux, n'oublient pas lors des toutes prochaines élections cantonales.

Billet d'humeur de Papy Toinou : Il n'y a pas de fumée sans incinérateur !

Allez-y les gars Passez devant, je vous rejoins

Gérard Betenfeld et l'incinérateur

 

Publié dans actu Lempdes

Partager cet article

Repost0

Voyage Paris Versailles 30 septembre – 1ère octobre 2011

Publié le par Action pour Lempdes

 3819_1-chateau-de-versailles.jpg

Programme  

vendredi 30 septembre :

         3 heures : départ de Lempdes

9 h 30 : visite du Sénat (Palais du Luxembourg)

Midi : repas

15 h : Visite guidée du Stade de France

17 h : arrivée à l’Hôtel Ibis de Saint-Denis

19 heures : Diner au Quartier Latin (Restaurant le Procope)

21 h 30 : Croisière sur la Seine et Visite de Paris by Night

Samedi 1er octobre :

            Visite guidée de Versailles

9h30 - 11 h : visite des grands appartements

11h - 11h45 : visite des jardins avec Grandes Eaux Musicales

12h15 - 14h15 : repas près du Grand Canal (restaurant « La Flotille »)

14h30 - 17h30 : visite commentée du Domaine de Marie-Antoinette

(Grand Trianon, Petit Trianon, Hameau de la Reine)

18 heures : départ de Versailles

Repas libre sur l’autoroute

Minuit : retour à Lempdes

 

Participation : 

290 € pour les adhérents à l'association REPLIC

 320 € pour les non adhérents

 ………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..................................

Bulletin de Réservation à renvoyer avant le 10 mars 2011

Voyage Paris Versailles

30 septembre— premier octobre 290€ ((non adhérent 320€))

R.E.P.L.I.C.

Maison des Associations

63370 LEMPDES

Courriel : replic@laposte.net

Paul MAURET

Tél : 06-76-28-70-98

 

 

Nom : ……………………………………………...………………….Prénom : …………………………………………………………………………………………...……

Adresse : ……………………………………………………………………………………………….…………………………………...……………………….……..………..

Téléphone : ………………………………………………... Courriel : …………………………………………………………………………..………………..……..

Je m’inscris au voyage de PARIS - VERSAILLES les vendredi 30 septembre et samedi 1er octobre 2011

et je serai accompagné(e) de …………… personne(s)

Je choisis le règlement en 3 versements - 100 à l’inscription (par personne) - 100 le 1 er juin 2011 (par personne)

- Le solde le 1er septembre 2011

Je choisis le règlement en 2 versements - 100 à l’inscription (par personne)

- Le solde le 1er septembre 2011

Je choisis le règlement en 5 mensualités de 50 à partir de mars et le solde le 1er septembre (par personne)

Date :……………………………………….………….. Signature : …………………………………………

Je joins tous les chèques, datés du jour d’émission, à l’ordre de R.E.P.L.I.C.


Publié dans association info

Partager cet article

Repost0

Billet d'humeur de Papy Toinou : Il n'y a pas de fumée sans incinérateur !

Publié le par Action pour Lempdes

     Prenez une région où la nature et l'air pur existent encore, l'Auvergne par exemple. En Auvergne, cherchez une agglomération, Clermont-Ferrand, où les gens votent massivement pour une majorité PS avec de bons écarts vers l'écologie. On pourrait penser que la décision d'installer un complexe hautement polluant, comme un incinérateur, serait écartée en une réunion. Non ! Cela dure depuis près de 15 ans. Le dossier à charge de l'incinération est en effet accablant. Les risques pour la santé sont multiples avec des émissions de poussières ultra fines qui sont à la base de très nombreux cas d'asthme et d'autres pathologies, ou des émissions de CO2 qui peuvent égaler celles de la circulation routière d'une agglomération comme celle de Clermont-Ferrand. Les déchets issus de l'incinération, qui représentent tout de même un tiers de la masse incinérée, sont toxiques en fin de traitement. Il s'agit des mâchefers et surtout des réfioms (résidus d'épuration des fumées d'incinération) qui doivent être vitrifiés et stockés dans des centres qui n'existent pas dans le département du Puy-de-Dôme. Et tout ceci, en omettant de dire que les normes actuelles ne prennent pas en compte les émissions de dioxines, de furanes et de métaux lourds (mercure, cadmium, arsenic, etc...). On peut se souvenir des dysfonctionnements d'incinérateurs comme ceux de Fourchambaud, de Gien ou d'Alluin, qui ont alimenté la presse de scandales financiers, écologiques et sanitaires.incinerateur[1]

 

     La question posée par les élus de l'agglomération clermontoise peut surprendre : pourquoi vouloir construire un incinérateur dans une agglomération de 300 000 habitants, drainant ainsi des ordures venues de tout le département pour augmenter le niveau de pollution déjà élevé d'une agglomération placée dans une cuvette géographique ? Ce débat entre élus politiques «  de gauche » a lieu au sein du syndicat du traitement des ordures ménagères (le VALTOM) créé en 1997. Cette structure de 28 délégués est constituée  d'élus, tous maires, de diverses villes de l'agglomération sous une forme moyennement démocratique car 5 d'entre eux représentent à eux seuls 45% des habitants. Ces élus, tous membres du PS, étaient bien entendu amis à l'époque de la création du VALTOM et plus ou moins d'accord pour installer un incinérateur « quelque part » dans l'agglomération. En effet, les tonnes d'ordures produites doivent bien être récoltées et stockées (au grand plaisir des villes élues pour abriter les décharges) alors pourquoi ne pas valoriser ces déchets en les incinérant : cela crée des emplois et des revenus pour les communes qui voudront bien de l'incinérateur. Depuis 15 ans, les petites manifestations de militants écologistes sont devenus des associations très actives rassemblant de citoyens mobilisés contre l'incinération. Des collectifs d'associations ont créé un site très complet, airpur.org, permettant à tous de juger des projets habituellement laissés entre les mains des élus. A plusieurs reprises, les projets ont été ainsi annulés à la dernière minute par des élus effrayés par l'ampleur des protestations. Mais, il y a toujours des élus préférant les revenus de l'incinération à l'air pur, alimentant ainsi un débat politique fait de guerres fratricides, de trahisons et d'élus girouettes (1).

 

     La solution, on la connaît, est d'arrêter de produire autant de déchets. L'argent investi dans un incinérateur et le circuit de traitement permettraient d'inciter les habitants à mieux trier  et les entreprises à moins rejeter d'ordures. Le coût initialement annoncé pour la construction de l'incinérateur en 1997 était de 82 millions d'euros. Aujourd'hui, le coût global, construction et fonctionnement est de 558,8 millions d'euros sur 20 ans.  La construction est prévue pour démarrer ce printemps 2011... Mais les collectifs espèrent bien enrayer une fois de plus cette machine politique absurde.

 

(1)- Les mauvaises langues parlent souvent aussi du rôle joué par un lobby imaginaire de l'incinération autour du projet actuel de GDF-Suez « d'unité de valorisation énergétique » (le mot incinérateur devenant trop critiqué). 

 

 

Gérard Betenfeld et l'incinérateur

Allez-y les gars Passez devant, je vous rejoins

INCINERATEUR : On ne révise plus

INCINERATEUR : Un déni de démocratie.

Publié dans cadre de vie

Partager cet article

Repost0

Rencontre Conviviale TRIPES ou PIEDS de COCHON

Publié le par Action pour Lempdes

 L’association Replic vous propose un moment de convivialité.

 

Dimanche  6 Mars 2011 à 10H00

Salle des fêtes de Lempdes

TRIPES (pomme de terre) ou PIED de COCHON (haricots blancs)

Fromage

Pompe aux pommes

Café

Vin compris

…………………………………………………………………………………………………

BULLETIN DE RESERVATION

Rencotre conviviale TRIPE ou PIED de COCHON

Réponse avant le 27 février 2011

 

Je soussigné(e) Nom …………………………………..Prénom………………………..

Adresse :…………………………………………………………………………………

Téléphone :…………………………… Courriel :……………………………………….

 

Je m’inscris au moment de convivialité du dimanche 6 mars 2011 à 10H00 Salle des fêtes de Lempdes et je serai accompagné (e) de …………personnes.

 

Nous choisissons   TRIPE                             15€ X  ……  =    ………..€

                         PIED de COCHON            15€ X ……  =    ……….. €

 

Je joins un chèque à l’ordre de Replic

 

REPLIC Maisons des associations Place Roger Cournil 63370 Lempdes

Courriel replic@laposte.net

Paul Mauret tél : 06 76 28 70 98

 

Publié dans association info

Partager cet article

Repost0

L’association on connait la chanson en concert dimanche 20 février 17h00 Ecole de musique de Lempdes

Publié le par Action pour Lempdes

Ecole de Musique de Lempdes

note-de-musique[2]

Jean-Philippe BARBARIN

Auteur-compositeur-interprète, guitariste, amateur de trompette Jazz, il nous livre ses chansons, ses émotions, son humour, décalé, incisif, qui n’épargne ni les travers de nos vies ni ceux de notre société !
Sans oublier la présence tutélaire dans le spectacle de Georges Brassens, Charles Trenet, Bourvil, Pierre Louki, Ricet Barrier, Gilles Michel, éternels source d’inspiration.

 

Entrée : Plein tarif : 8 euros et 6 Euros pour les élèves de l’école de musique

Réservation au 04 73 64 11 45 ou contact@onconnaitlachanson.fr

 

 

Publié dans association info

Partager cet article

Repost0

Nous en voulions … Nous en avons

Publié le par Action pour Lempdes

           Depuis 3 ans, très peu, voire aucune réunion de commission pour certains services (sport par exemple) ne s’est tenue. Elles ont pourtant toutes étaient créées mais les élus de la majorité municipale doivent encore se poser la question de leur utilité. Rappelons-leur à cette occasion le rôle d’une commission qu'ils semblent avoir oublié.

            « La mission de chaque commission est d’instruire des affaires soumises au conseil municipal (soit un travail d'étude et de préparation des affaires sur lesquelles le conseil municipal sera appelé à statuer).


            Dans les communes de plus de 3500 habitants, la composition des différentes commissions doit respecter le principe de la représentation proportionnelle pour permettre l'expression pluraliste des élus au sein de l'assemblée communale. »
 

Mais aujourd’hui ô miracle ! Un calendrier complet vient de nous arrive être transmis avec des réunions fixées, tenez-vous bien, jusqu’à fin 2011 !

Pour être forts, ils sont forts ! prévoir 8 10 mois à l’avance quels seront en décembre 2011 Les dossiers à étudier, il faut le faire …

Les élus de l’opposition obtiennent des résultats.

Triste record pour Lempdes

 

Publié dans actu Lempdes

Partager cet article

Repost0

1 2 3 > >>