Ils n’ont rien compris.

Publié le par Action pour Lempdes

 

 

DSCN3916

 

L’actuelle municipalité de Lempdes devient nerveuse.

La forte mobilisation des commerçants de Lempdes contre son plan de circulation en Centre Ville l’a obligée à reculer.

Initialement prévue, la suppression des places de stationnement en centre-ville est abandonnée.

Le  soutien de la population de Lempdes à ses commerçants avec 1800 signatures a été déterminant.

 

Irrité par cette affaire, Monsieur Dubost, membre éminent du PS de Lempdes et conseiller chargé de ce plan, tient des propos délirants.

Il désigne comme à chaque fois qu’il est en difficulté le grand méchant loup à l’origine de ses déboires : l’UMP, la terrible UMP, véritable pieuvre géante manipulant les gens et répandant  des bobards (selon ses dires). 

La vérité est que Monsieur Dubost n’a rien compris.

Il est le seul dans la salle des fêtes ce 17 mai 2011 avec Gérard Betenfeld notre Maire au milieu de 300 personnes à ne pas avoir entendu parler de la suppression des places de stationnement en centre-ville.

La vérité est que ce plan mettait en danger de mort les commerçants du Centre-Ville et que ceux-ci n’ont eu d’autre choix que d’agir.

La vérité est que ce plan ne correspond ni à une priorité ni à une demande de nos concitoyens.

La vérité est que la population de Lempdes n’a jamais été associée à l’élaboration de ce plan. Le 17 mai, elle a été brutalement mise devant le fait accompli.

La vérité est qu’une pétition est une des formes de protestation démocratique.

La vérité est que monsieur Dubost ne l’accepte pas quand son sacro saint parti politique ne tire pas les ficelles.

Non, monsieur Dubost, les commerçants et leurs clients ont une tête et savent s’en servir ? Ils n’ont pas besoin de l’UMP ou de tout autre parti politique pour s’indigner lorsque que quelque chose les touche de près.

La vérité est que les élus d’Action Pour Lempdes, dont aucun n’est membre de l’UMP, ont demandé officiellement en conseil municipal une remise à plat de ce plan de circulation en y associant cette fois la population.

Il n’y a pas de pire sourd que celui qui ne veut pas entendre.

 

Plan de circulation en Centre-Ville - Le Maire de Lempdes est obligé de reculer.

Le pouvoir de compréhension des Lempdais en baisse ?


 

Publié dans actu Lempdes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Eliza 24/08/2011 11:56



Déboires... bobards... contre-vérités...


"Le contraire de la Vérité est la fausseté : quand elle est tenue pour vérité, elle se nomme erreur" Emmanuel Kant 1724-1804