La nouvelle école de la Fleurie : Le chantier de tous les excès et des rendez-vous manqués.

Publié le par Action pour Lempdes

 images-de-Lempdes-1853.JPG

Ca y est, la nouvelle école maternelle de la Fleurie a vu le jour. Elle constitue à ce jour la seule réalisation d’envergure entièrement décidée et gérée par l'actuelle municipalité. A ce titre, elle est révélatrice de la gouvernance actuelle de la ville de Lempdes.

 

Le coût du chantier s’élève à deux millions d’euros oui vous avez bien lu. Deux millions d’euros pour héberger 3 classes de l’école maternelle de la Fleurie (rien de plus qu’avant). Chacun peut prendre conscience de la démesure des moyens mis en œuvre.

 

Le projet de l’équipe de Jean-Pierre Georget consistait en une réhabilitation de l’ancienne école complétée de la création de classes supplémentaires. Il aurait permis de réduire le coût de 50%. Si rien n’est trop beau pour nos enfants, 1 million d’euros en moins représente 120 euros par lempdais !

 

Les choix en matière d’environnement par Monsieur Betenfeld ne sont pas conformes aux promesses du candidat Betenfeld aux élections municipales. Il avait en effet écrit je cite son dernier tract de mars 2008 «Toutes les réalisations de Lempdes au cœur intégreront la démarche « Agenda 21 », c'est-à-dire la mise en œuvre d’un plan d’action comportant notamment les économies d’énergie et le recours aux énergies renouvelables » Force est de constater que l’énergie choisie pour le chauffage est le « gaz » combustible au combien non renouvelable. Aucun recours au solaire pour l’électricité ou le chauffage de l’eau sanitaire ou à une pompe à chaleur pour le chauffage n’a été, ne serait-ce qu’envisagé par Monsieur Le Maire.

 

 Pour l’environnement, le chantier de la nouvelle école de la Fleurie est le chantier des rendez-vous manqués et des promesses non tenues. Dommage la planète à Lempdes devra encore attendre. Le pourra t-elle encore longtemps ?

 

Autres articles sur le même thème

Conseil Municipal du 25 juin 2010 : On brade

Comment inaugurer une avenue sans ses habitants ? A Lempdes, c'est possible

3000 mètres carrés de panneaux solaires = 225 kilos de gaz carbonique en moins chaque année.

Inscrivez vous sur le blog de l'association.

 

Publié dans actu Lempdes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

JR370 11/11/2010 22:34



Quelle surprise d'apprendre que rien n'a été engagé à propos des energies renouvelables. Il parait aussi qu'il y a des problèmes de sonorité. J'espère tout de même qu'il y aura des économies
d'énergie??