Lempdes change

Publié le par Lempdes Avenir

C’est surement l’âge, mais je comprends de moins en moins ce qui se passe dans notre bonne ville. On met des sens interdits un peu partout, et puis à d’autres endroits ils sont obligatoires, comme ça on n’entre plus en centre-ville, et si par chance on y arrive, hé bien on met un moment pour en sortir. Vous me direz on traverse la rue sans se faire écraser, vu qu’il n’y a plus de voitures.


On avait un lotissement « les Tilleuls », le problème est qu’en refaisant la rue de La Croix Basse,  on  a arraché les tilleuls, c’est qu’ils n’étaient plus très jeunes, et comme partout, on n’en veut plus des vieux. Comment qu’ils vont y l’appeler le lotissement maintenant ?


 

Par contre on a de la piste cyclable, il y aurait des mauvaises langues qui disent qu’il y en a plus que de vélo !! Mais ce sont de mauvaises langues.


On aura une Maison du Citoyen,  là on a un beau titre. On restaure une vieille bâtisse,  comme qui dirait on rajeunit, mais à quel prix, de plus en plus cher quelle sera notre maison avec sa grande salle de réunion. Note maire aurait dit que l’on garde le patrimoine, c’est bien. Mais pourquoi, entre autre, a-t’il défiguré la rue de La Croix Basse ?   Ce n’est surement pas la même chose.


Eh nos chers bambins, ils vont devoir en septembre, vu que Monsieur le Maire l’a décidé, aller à l’école le mercredi matin et trois jours par semaine faire du périscolaire comme ils disent. Et là, le bénévole est appelé au secours de la commune, car pour faire bonne figure et premier de classe, on applique la loi, mais on n’a pas les moyens. Ce n’est pas beau de fayoter. 

  

On n’est loin de plus belle la vie, je vais donc me remettre derrière ma télé et rêver de l’époque où l’on trouvait du monde pour discuter dans Lempdes avec des commerces remplis de gens qui parlaient d’autres  choses que la gestion municipale

 

Un Toinou largué

Publié dans la pensée du mois

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article