Meli melo: Quand la politique devient un immense cirque

Publié le par Action pour Lempdes

zlq2watv-copie-1.gif                    

Gérard Betenfeld, notre maire, a-t-il reçu des propositions  du cirque Pinder ? Chacun peut légitimement se poser la question en ouvrant la Montagne du mercredi 19 janvier 2011. On peut y lire en effet : « Plus tout à fait gouttebellien et pas encore socialiste, Gérard Betenfeld, sera soutenu par le Parti Socialiste aux cantonales [...] mais sans renier leur appartenance au groupe majoritaire "du Conseil Général (ndlr groupe de Monsieur Gouttebel actuel président du conseil général et exclu du parti socialiste)......!?

 

Allez comprendre.

 

Quel numéro va nous être proposé par notre maire ?

 

             Acrobate spécialiste du grand écart avec saut périlleux sur trapèze volant, magicien qui fait disparaître un lapin pour faire apparaître une rose ou l’inverse au gré des représentations, clown qui dissimule son ambition derrière un abondant maquillage et un gros nez rouge ? Sans doute les trois à la fois et dans tous les cas pas celui de Monsieur Loyal.

 

Gérard Betenfeld a fait de la politique un immense cirque. A chaque représentation, le public est moins nombreux, de même qu’à chaque élection l’abstention gagne du terrain.

 

Inscrivez vous sur le blog de l'association.

 

D'autres numéros de funambule de notre maire :

 

RETOUR AU BERCAIL

Gérard Betenfeld et l'incinérateur

Le billet d'humeur de Papy Toinou : Qu'il est beau le nouveau bureau du Maire

 

Publié dans actu Lempdes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

citoyen63 27/01/2011 01:38



Quels intérêts? En tout cas pas l'intérêt général c'est ici la seule certitude en matière



VR370 26/01/2011 22:33



c'est bien connu, le grand écart, c'est de la faute des autres. Quels sont les intérêts à s'agripper partout??



citoyen63 25/01/2011 19:47



extraordinaire numéro  comment  encore faire confiance à un politicien pareil. La Montagne de dimanche 23 janvier confirme que notre Gerard Betenfeld est un "funambule".


Pourtant les gens vont encore s'abstenir soit par conviction soit par négligence dans tous les cas je les comprends. Mais comment faire changer les choses et renvoyer dans ses foyers un
politicien de cette nature autrement qu'en le sanctionnant dans les urnes ?