Notre Association tient une assemblée générale le jeudi 26 avril 20H30 2012

Publié le par Action pour Lempdes

La mobilisation des Lempdais face à la gestion calamiteuse du projet du plan de déplacement  du Centre-ville  est une incontestable réussite.

Elle oblige l’association politique de soutien à l’actuelle équipe municipale «  Lempdes en marche » - dont personne n’entendait plus parler depuis plusieurs années - à en  assurer  le service après-vente.

Pour le moment, il semble que la deuxième tranche de ce plan prévue au projet de budget 2012 et  dont nous  ne connaissons pas la teneur soit suspendue.

De plus en plus de Lempdais se rendent compte au quotidien de la mentalité dirigiste de l’actuelle municipalité et de son maire. Ils nous manifestent  leur inquiétude.

Notre Maire ne veut voir qu’une seule tête et tout le monde doit obtempérer. 

Toute personne qui ose émettre une idée différente de la sienne est aussitôt l’objet d’attaques personnelles.

 Tout d’abord, notre Maire, soi-disant de tous les Lempdais, refuse de vous serrer la main, exige subitement le vouvoiement. Il impose désormais d’être  appelé « Monsieur le Maire », à la manière de Sire, le Roi Soleil. Par ailleurs, ce harcèlement moral est relayé avec la bénédiction de Gérard Betenfeld par la cellule du parti socialiste de Lempdes.

 Elle attaque personnellement les intrépides qui osent penser autrement et surtout qui osent penser par eux-mêmes.

 Les services municipaux sont désorganisés, démotivés voire dégoutés ; nous recevons là aussi de nombreux témoignages.

La monopolisation par cette municipalité des médias et la communication à tout-va s’est amplifiée alors que dans le même temps l’usage des panneaux lumineux d’information est interdit à notre association. On nous limite aussi l’accès aux salles pour organiser nos réunions.

Notons au passage, que Lempdes en Marche doit être une association politique appréciée de notre Maire, puisqu’elle a pu largement communiquer sur ces mêmes panneaux. Là aussi, constatons que la municipalité n’applique pas  la loi 1901  de la même manière pour  toutes les associations. L’affaire du dupli-copieur est également significative d’un mode de pensée où tout doit être sous contrôle.

Les élus de l’opposition  voient leur droit limité à leur plus simple expression. Même l’espace qui leur est réservé dans le journal de notre commune est grignoté par notre maire qui se permet de commenter ce qui y est écrit.

Ce mode de fonctionnement est rejeté par de plus en plus de Lempdais qui voient s’éloigner la démocratie participative au profit d’une oligarchie confiscatoire.

Il est temps pour tous ceux et toutes celles qui pensent qu’une autre gestion de notre commune est possible, de participer à cette assemblée générale pour nous aider à construire le Lempdes  de demain horizon 2020.

Venez nombreux. Même si vous n’avez pas fait la démarche de vous inscrire, nous pourrons enregistrer vos adhésions sur place.


Cela se passe jeudi 26 avril prochain à 20h30, au club house du complexe sportif de Lempdes, à côté du stade municipal de foot.

Pour savoir comment la municipalité veut que tout soit sous son contrôle prenez connaissance de notre billet en cliquant sur ce lien 

 Une histoire de dupli copieur 


 

Publié dans association info

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article