La métamorphose du caméléon : Comment reprendre de la couleur

Publié le par Action pour Lempdes

 

                         Nimages-3-.jpgous l’avions annoncé dans notre blog le 10 juillet 2010 (lire :Le Parti Socialiste en faillite : vite Gérard Betenfeld, rentre au bercail, ton ancien parti n’a plus d’argent ! ), tellement c’était prévisible Gérard Bétenfeld demande sa réintégration au sein du parti socialiste (source les indiscrétions de la Montagne du 25 septembre 2010).

Notre maire souhaite rentrer dans le rang.

 

 

En effet, il a annoncé sa candidature pour les élections cantonales de mars 2011 avec comme directeur de campagne et mandataire financier, les responsables des sections socialistes de Pont du Château et de Lempdes.

 

 Il craignait sans doute de se retrouver face à un candidat du parti socialiste au premier tour. Ce combat interne au parti socialiste loin des préoccupations des électeurs aurait  hypothéqué sérieusement ses chances de réélection.

 

            Il va en effet, solliciter un troisième mandat consécutif de conseiller général de notre canton.  

« Le rebelle Betenfeld » sait où se trouve son intérêt, pas d’esprit chevaleresque chez ce politicien mais beaucoup de bon sens individuel et de pragmatisme personnel. Il a préféré le carriérisme au courage politique. 

 

Gérard Bétenfeld nous sert un nouveau plat d’une cuisine politique dont il est friand mais qui à la longue devient indigeste pour le citoyen Lempdais.

 

Autres articles :

Tout va très bien dans un monde merveilleux

Ne « gâchons » pas leur plaisir d’en avoir deux…

La Politique du Coucou gris…

Une réflexion à … 25000 € !!!

 

Publié dans actu Lempdes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article