Un peu de détente en cette fin d’année !!!

Publié le par Action pour Lempdes

Ce mois d’octobre comprenait 5 vendredis, 5 samedis et 5 dimanches (5 week-ends).

Vous allez me dire « et après ? »

Eh bien sachez que ceci ne se produit que tous les 823 ans !

Presque six milliards de personnes assistent à cela.

 

Vous faites partie du peu qui le savent… !

 

(Si seulement les grèves et les manifs n’avaient lieu que tous les 823 ans !) 

 

Publié dans la pensée du mois

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

fabien 13/07/2011 15:15



En 2021, 2027, 2032, 2038, 2049 les mois d'octobre auront également 5 vendredis, 5 samedis et 5 dimanches.


La probabilité qu'un mois d'octobre comprenne 5 vendredis, 5 samedis et 5 dimanche est de 1/7 et donc se produit en moyenne tous les 7 ans (et non 823 ans)


la probabilité qu'une année posséde un mois (ou plus) avec 5 vendredis, 5 samedis et 5 diamanches est d'environ 6/7.


La probabilité qu'une année ne posséde aucun mois avec 5 vendredis 5 samedis et 5 dimanches est d'environ 1/7 et donc se produit en moyenne tous les 7 ans.


 


revisez vos cours de maths (ainsi que ceux d'histoire aussi d'ailleurs ).


 



Denain Marc 19/11/2010 09:47



Je ne sais pas si 5 week-ends en octobre se produit tous les 823 ans mais depuis 1971 il ne doit pas avoir autant d'années.


Amitiés



l'invité surprise 10/11/2010 10:06



C'est bien comme cela que je l'avais compris, et que j'y ai répondu. En ce qui concerne les desagréments posés par les gréves, il y a bien entendu le pour et le contre, mais y a t il
d'autres moyens de contestations? On  me répondra oui: les urnes, mais il reste encore pas mal de temps à subir lors...



l'invité surprise 09/11/2010 10:55



S'il n' y avait des gréves ou des manifs que tous les 823 ans, on en serait encore au systéme féodal!!!



Action pour Lempdes 09/11/2010 16:53



Même si parfois elles vont trop loin en bloquant l'économie par exemple , elles sont aussi nécessaires à une démocratie en bonne santé et représentent une forme d'expression. Nous n'avons pas
censuré l'article et je pense que la personne l'ayant écrit a voulu mettre une touche d'humour en lien avec l'actualité.